Un été avec les frelons asiatiques


Warning: A non-numeric value encountered in /homepages/9/d577543717/htdocs/wordpress/wp-content/themes/beelove/fw/core/core.reviews.php on line 206

Warning: A non-numeric value encountered in /homepages/9/d577543717/htdocs/wordpress/wp-content/themes/beelove/fw/core/core.reviews.php on line 206

L’automne est arrivé, les feuilles des arbres tombent et laissent apparaître de très nombreux nids de frelons. Ceux-ci ont harcelé nos ruchers tout l’été. La pression du frelon n’a jamais été aussi importante que cet été. Il a fallut attendre les premières gelées – ici le 20 novembre – pour que les attaques cessent.

Jusqu’à présent, j’avais observé que le frelon asiatique (ou Vespa Velutina), arrivé en France en 2005, n’était qu’un facteur supplémentaire de mortalité des abeilles qui, ajouté aux autres, causait la mort. En général, les frelons finissaient d’achever une colonie faible dont la survie était probablement compromise.

Aujourd’hui, aux vues de l’activité estivale des frelons, j’ai l’impression qu’il est devenu un mode de destruction autonome des essaims. J’ai vu des ruches très fortes d’abord ralenties dans leur fonctionnement puis décimées…

un nid de frelon asiatique

un nid de frelon asiatique

La vie du frelon

Le frelon est un insecte, comme l’abeille. Il vit en colonie, comme nos abeilles. Cette colonie est créée au début du printemps par une reine fondatrice. Elle va pondre des oeufs qui deviendront frelons. Ces frelons développeront le nid et élèverons de nouvelles reines qui créeront de nouveaux nids l’année suivante. La vie des frelons prend fin avec les premiers froids alors même que les reines élevées en cours d’année auront pris soin de trouver un refuge pour hiverner (un tronc d’arbre creux, des trous dans un mur ou dans le sol…).

En quoi le frelon est-il nuisible pour l’abeille ?

Le frelon est carnivore. L’abeille constitue une source de protéine pour lui. Et, contrairement à son cousin, le frelon commun (Vespa Crabro), il a la capacité d’effectuer un vol stationnaire, tel un hélicoptère. Il peut ainsi se poster devant la ruche et attendre l’arrivée d’une butineuse qu’il attrapera en vol. La technique est redoutable et peut largement perturber le fonctionnement de la ruche. L’activité des frelons asiatiques s’intensifie particulièrement en août et septembre en raison de la nécessité pour eux de trouver les protéines utiles à l’élevage des reines.

Le frelon asiatique a été classé par les pouvoirs publics  en danger sanitaire de catégorie 2 en raison de la menace réelle qu’il laisse planer sur les abeilles, de son caractère invasif et du danger qu’il représente pour la biodiversité.

Reconnaître le frelon asiatique

Le frelon asiatique (Vespa Velutina) est originaire d’Asie comme son cousin (Vespa Crabro). Il s’en distingue  par la taille, il est plus petit, par sa couleur aussi : il a les pattes de couleur jaune-orange ainsi qu’un anneau orangé sur le thorax.

frelon asiatique

un frelon asiatique

Comment enrayer le développement du frelon ?

Le frelon asiatique doit être piégé et peut l’être de différentes façons… Dès les premiers beaux jours, à mi-février en Dordogne, nous pouvons piéger les reines fondatrices qui sortent de leurs abris hivernaux pour créer une colonie. Elles ont besoin de nourriture et se laissent attirer par les matières sucrées (la bière, le sirop…). On trouve de nombreuses recettes sur internet. L’ajout d’un peu de vin blanc est intéressant, il produit un effet répulsif sur les abeilles…

piège à frelon artisanal

piège à frelon artisanal

Le piégeage des reines permet de limiter le nombre de nids de frelons créés. Il s’avère néanmoins insuffisant et devra s’accompagner d’un piégeage plus massif à la fin de l’été et particulièrement autour des ruchers. Tous les moyens sont bons dès lors que la riposte est ciblée sur le frelon.

J’ai par exemple observé qu’un simple bidon de 5 litres avec un fond de sirop suffisait à neutraliser une centaine de frelons en quelques heures…. et permettait aux abeilles de reprendre leur activité de butinage.

1 Commentaire

  • pierremessner Posted 27 novembre 2018 20 h 44 min

    bravo

Ajouter un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Contact

Pierre Messner
05.53.62.85.63
La Pouyade 24800 Saint Jory de Chalais
pierre@le-rucher-des-trois-vergers.fr

Suivez nous